Mises à jour de août, 2012 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • nyco 16:12 le 2012-08-24 Permalien  

    Actu des IM : Tigase, Psi et WeChat 

    Un brève, pour animer un peu ce petit blog et la blogosphère jabberienne francophone.

    Tigase 5.1

    Le serveur XMPP/Jabber Tigase, ainsi que toute sa suite d’outils et de bibliothèques, est sorti en version 5.1.0, et Tigase Test Suite est disponible en version 2.1.3. Un des plus gros changements, c’est le passage de la licence GPLv3 à AGPLv3.

    Tigase Messenger

    Le saviez-vous ? Tigase Messenger est un client XMPP pour Android. Il est très propre et j’avoue assez plaisant. Il est bien sûr disponible sur l’Android Market Play Store.

    Les codes sources sont disponibles sur le Redmine (SVN) du projet: projects.tigase.org.

    Psi

    Le très célèbre client XMPP libre Psi (la lettre grecque, pas psy ou P.S.I.) va bientôt voir la version 0.15 publiée. Il est maintenu en bon état de marche par les développeurs de Psi+, un pseudo-fork, qui a pour but de maintenir un ensemble de  patches cohérents et fonctionnels. D’ailleurs, bon nombre de distributions Linux ont adopté Psi+ en lieu de Psi. Quoi qu’il en soit, Psi 0.15 aura des nouveautés intéressantes.

    WeChat

    Sur le terrain du mobile de type smartphone qui s’est largement démocratisé ces dernières années, l’IM classique que l’on trouve sur le desktop n’est hélas pas vraiment adapté. De nombreuses applications ont donc vu le jour telles que TextOne ou encore le WhatsApp.

    WeChat nous vient tout droit de Chine, racheté par le géant Tencent, à l’origine de QQ. Elle a tout plein de fonctionnalités telles que bien sûr le chat un à un et chat de groupe, avec échanges de photos dans les conversations. Il a aussi les QRcodes comme BBM, une connexion Weibo, les moments (fils d’actus perso), les shake pour découvrir des contacts, les bouteilles à la mer, et des plugins.

    L’application WeChat pourrait bien détrôner WhatsApp…

     
    • davux 23:04 le 2012-08-28 Permalien | Réponse

      Est-ce que WeChat utilise XMPP ou un standard ouvert de la messagerie instantanée ?

  • nyco 21:47 le 2009-09-16 Permalien  

    Tour d’horizon XMPP 

    Un tour d’horizon de XMPP/Jabber, ou « XMPP Roundup », est fait, de manière irrégulo-mensuelloïde (grossièrement tous les mois) sur le blog de la XSF (XMPP Standards Foundation), en anglais, à l’adresse que vous allez bookmarker : http://blog.xmpp.org/. Le feed est dispo à cette adresse http://blog.xmpp.org/index.php/feed/ pour vos agrégateurs, ou mieux, vos bots de notification en temps réel sur XMPP.

    Pourquoi je parle ici du Roundup ? C’est pour donner un peu de visibilité à ce billet dans le monde francophone, qui regrette souvent le manque apparent d’actualité Jabber/XMPP, alors que ça ne manque pas du tout, ayant bien du mal à suivre, je vous l’avoue.

    Je vous invite à aller lire la dernière édition : XMPP Roundup 12. J’y parle de Psi 0.13 et Pidgin 2.6, logiciels libres qui intègrent tous les deux la VoIP Jingle, mais aussi la synchro de données du navigateur Chrome, des prochains Jingle Nodes qui reprennent le principe de l’encombrant Skype en étendant les concepts, à suivre donc.

    Et puis par la même occasion, allez également lire les précédentes éditions, car il y a sans doute des choses que vous avez loupé, sachant que celles qui vous intéressent le plus ne sont pas forcément celles qui font le plus de buzz :

    • XMPP Roundup 11 :
      • OneTeam 3.0 for iPhone
      • Pandion passe GPLv3
      • Deux implémentations de Wave : PyGo et ejabberd
      • Collecta le moteur de recherche en quasi temps-réel
      • Juick le réseau social basé sur XMPP
      • SuperFeedr, le super agrégateur
    • XMPP Roundup 10 :
      • Google annonce Wave, l’e-mail/wiki/IM à tout faire
      • La bibliothèque exmpp en erlang
      • Et surtout la publication des spécifications Jingle en version 1.0 ou « Draft », encourageant les implémentations
    • XMPP Roundup 9 :
      • Mojo, le PubSub par Palm
      • Le Firehose de WordPress.com
      • xBookmarks, l’extension Firefox pour sauver les bookmarks sur XMPP
    • XMPP Roundup 8 :
      • Identichat, le MUC personnel pour Identi.ca
      • PEtALS, l’ESB opensource qui utilise XMPP
      • L’annonce Swift, le futur client XMPP multiplateforme
      • Synapse, le client XMPP hautement graphique pour Linux
      • Jabiru, le client XMPP pour Android
      • Omega publie MU-Conference en version 0.8
      • La fondation Apache démarre Vysper, son serveur XMPP
    • XMPP Roundup 7 : là, c’est le rapport du FOSDEM de Bruxelles, où ça parle de BOSH, PubSub, Jingle, l’admin et les optimisations mobile, entre autre
    • XMPP Roundup 6 :
      • Mats Bengtsson le développeur principal de Coccinella décède
      • QuakeLive utilise XMPP
      • Enomaly utilise XMPP pour la commande et le contrôle décentralisé
      • Le plugin WordPress Jabber Feed par Jehan permettant de corss-poster sur PubSub
    • XMPP Roundup 5 :
      • Notre bienaimé Gajim voit son numéro de version incrémenté à 0.12
      • Tigase sort lui en version 4.1
      • BuddyMob le client XMPP social sur Android
      • Ya Online le service XMPP de Yandex (le Goole russe)
      • Prosody le tout nouveau serveur libre en Lua
      • Fire Eagle par Yahoo offrant la géolocalisation sur PubSub
      • Et enfin le publication du livre « XMPP: The Definitive Guide » surnommé XTDG
    • Et puis je m’arrête là, car on passe en 2008…

    J’en profite pour lancer un appel à commentaire et un appel à contribution :

    • Appel à commentaire : j’aimerais connaître votre avis sur « le fonds et la forme », comme on dit, ce qui est bon et ce qu’il y a à améliorer
    • Appel à contribution : si vous avez des news, n’hésitez pas me les passer, pour que les intègre au prochain Roundup

    À vos claviers, répondez.

     
    • Cédric 22:28 le 2009-09-16 Permalien | Réponse

      Allez!

      Je me lance… enfin pas trop

      Bon nombres de solutions sont expliquée généralement, toutefois des tests des solutions seraient un plus, voir des démos, parce que saliver ca va bien un moment :D

      Par ailleurs, ce qui fait défaut c’est aussi peut être des billets en français, ca manque.

  • nyco 09:57 le 2009-09-11 Permalien  

    XSF Board of Directors 

    La XSF (XMPP Standards Foundation) est l’entité qui gère les spécifications du protocole XMPP : les spécifications seulement, pas les logiciels.

    Schématiquement, voici les différents groupes que l’on retrouve dans la fondation :

    • Il y a des membres, acceptés par cooptation, en reconnaissance d’un travail effectué dans le monde XMPP.
    • Le Council est le conseil technique, celui qui décide de prendre en charge les propositions de XEP (XMPP Extension Protocol), qui les maintient et fini au bout d’un certain temps par en proposer à l’IETF.
    • La Board of Directors (ou Conseil d’Administration) assure la direction de la fondation, au niveau légal et business, et en donne les orientations futures.

    Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà vu passer, je me présente au conseil d’administration ou Board of Directors.

    Cette candidature est tout à fait sérieuse, même si je ne me mets pas la pression à ce sujet. Je vous encourage à la lire, bien qu’elle ai été rédigée rapidement.

    Je peux apporter à ce CA un peu plus de dynamique, de communication, et d’écoute de la communauté.

    J’écris cet article ce matin, pour lancer un appel à la communauté francophone XMPP : je fais appel à toi, cher lecteur, pour te demander ce que la XSF pourrait améliorer. Le but n’est uniquement de consolider ma candidature, mais surtout d’apporter de la matière à réflexion au CA et aux candidats actuels.

    La clôture des candidatures étant fixé à… aujourd’hui (11 septembre), je vous propose de commenter cet article, disons avant 18h (je sais, c’est très court, désolé), et je mettrai à jour ma candidature. Les votes auront lieu du 14 au 30… par les membres.

    Merci d’avance, à vos claviers…

     
    • Gam 10:40 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

      Ce qu’il faut améliorer ? il faut de la réactivité ! Je sais bien qu’il faut que les extensions soient parfaites, mais plusieurs années pour finir Jingle (et encore, sans le transfert de fichiers) c’est trop, beaucoup trop.
      Pour que Jabber commence a bien prendre il faut que ce protocole en propose encore plus que les autres. Le fait que ce soit libre n’est pour l’utilisateur final que la cerise sur le gateau.
      A quand des transferts de fichiers qui fonctionnent vraiment partout (jingle) ? a quand un partage d’écran ou un tableau blanc finalisé ? Autre ?

      • nyco 11:01 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

        Bien joué, rajouté.

        Cela dit, une spec met du temps à se stabiliser : du besoin, en passant par le brouillon spec, puis l’amélioration de celle-ci, le début des implémentations, le feedback de celles-ci, et la stabilisation de la spec… ça prend logiquement beaucoup de temps.

      • Dave Cridland 13:09 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

        With a bit of help from Google, I can understand this, but I’m afraid my French simply isn’t good enough to make the points I need to. Feel free to translate me – I’ve seen what Google Translate did to Nyco’s post, though. :-)

        Developing specifications faster is a good goal for the XSF, but it’s not all down to the Board, or the Council.

        I’ve served on the Council now for a while, including the last session where we did approve Jingle, and many of the related specifications, to Draft status. We didn’t, however, "make" the specifications Draft, we simply made the call on when they were ready. Making that call if the specifications are not ready would be – I hope you agree – a disaster.

        Actually making these specifications ready is something that involves both the XSF membership as a whole, and also the wider XMPP community. It’s very hard to rush this, but we could probably make it quicker. The problem is that the only way of making it quicker is to get more people working on it, and making an implementation which tracks a specification under development is much harder than waiting for the specification to be proven by others first and stabilised.

        We have, however, taken steps recently to ensure that specifications remain stable throughout their lifetime – in particular, we changed namespacing rules to allow continued interoperability between the same experimental versions of the protocol. Previously, one of the major problems was that a XEP kept the name namespaces throughout it’s time as Experimental, making them very difficult to deploy in any form. This, then, helps mitigate the risk of implementing a XEP still in Experimental state, which in turn hopefully reduces the cost of tracking an experimental XEP. Finding other ways the Council, as the technical leadership of the XSF, can help is a good goal.

        The other thing we can do is to hold more interop events, in person. But these cost money, both to the XSF and the participants. The Jingle Thingle, back in February, was a huge step forward in moving Jingle to Draft, and it’s fair to say we need to consider how to make more of these happen, and that’s certainly something the Board can help with.

        • Gam 13:35 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

          Excusez-moi de répondre en français. Je lis plutot bien l’anglais, mais mes qualités rédactionnelles dans cette langue sont malheureusement assez limitées.
          Loin de moi l’idée d’émettre un quelconque reproche envers tout le travail déjà effectué par la XSF. Celà serait particulièrement malvenu de ma part devant tout le travail effectué et surtout de la part de quelqu’un qui n’y a pas participé (Ah si je savais vraiment programmer ….).
          Je me permets seulement, suite à la demande de Nyco et en temps qu’utilisateur, de vous dire que la réactivité doit faire partie des toutes premières priorités si on veut que Jabber ne soit pas vite complètement largué en terme de fonctionnalités (d’un point de vue utilisateur final).
          Pour que Jabber perce, il faudra qu’il fasse rapidement au moins ce que font les autres (surtout AIM et MSN), pas en sortant une nouvelle fonctionnalité tous les 2/3/4 ans.

          • nyco 13:43 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

            It’s hard to explain why it’s slow to publish a XEP in draft, but it’s also true we need to move faster.

            Gather more people for review and implementaton leads to more management needs (which we might be able to achieve), and of course, as a side-effect more noise…

            What would you propose as solutions to address these issues?

            • Gam 13:49 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

              Sorry but I criticize without solutions, like all good french people :-) But i’m thinking about it …

              • Gam 14:36 le 2010-02-26 Permalien | Réponse

                Je me permets de revenir (après de longs mois) sur ma remarque.
                Au delà de tout ce qui a déja été évoqué, je me demande si un des plus gros défaut actuel de XMPP se serait pas les logiciels qui l’utilise. Je m’explique.

                Prenons MSN par exemple. Il existe une quantité importante de logiciels pouvant utiliser ce protocole. Certes de part le caractère fermé de ce dernier la plupart n’utilisent qu’un partie de ses possibilités. Mais si on veux en avoir une démonstration il suffit d’installer le client officiel (pis le desinstaller aussitot après hein, faut pas déconner :-D).

                Revenons à XMPP. Qu’a-t-on comme logiciels clients compatibles ?
                – iChat ? les quelques fonctionnalités sympas sont compatibles … iChat.
                – Adium ? Le projet, s’il n’est pas mort, est à l’agonie.
                – Empathy ? Certes le projet évolue vite, mais c’est encore de l’alpha.
                – Pidgin ? Bien qu’il y ait du mieux, XMPP ne semblait pas trop être dans les priorités.
                – Gajim ? voir Adium.
                – Psi ? Surement un des plus evolués, mais ca semble nettement stagner aussi. Pis question ergonomie/accessibilité, on va dire que les opinions sont partagées …
                – …

                Bref actuellement il n’y a aucun client Jabber qui implémente toutes les XEP et qui soit accessible au plus grand nombre. Au final Jabber n’a pas de vitrine montrant ses possibilités techniques.
                Essayer de faire utiliser Jabber, c’est comme vendre une maison sur plan.

                Tout ca pour dire que ce ne serait peut-etre pas une si mauvaise idée que la fondation XMPP conçoive, directement ou indirectement, un client Jabber officiel, implémentant les XEP dès qu’elles sont en Draft, voir avant.
                Bien entendu ca ne voudrait pas dire que les autres clients ne doivent plus exister, mais ca permettrait aux autres, futurs utilisateurs potentiels, de connaitre la véritable nature de XMPP et non d’une partie.

                Gam – my 2 cts

          • Gam 13:44 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

            Attention, quand je parle d’une nouvelle fonctionnalité, je parle d’une fonctionnalité majeure et d’un point de vue utilisateur final (video/transfert de fichiers/white board etc).

            • nyco 13:45 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

              On avait compris ;-)

            • Dave Cridland 14:05 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

              The problem is that we’ve done this before, too quickly, and the result is a protocol that is either broken – and yet too firmly entrenched to replace easily – or never deployed at all – and yet essentially acts as a block to new replacements.

              Consider file-transfer, which you mentioned before. I agree entirely – file transfer’s current state is often virtually unusable, and it’d be great to move to Jingle-FT. But the existing, SI-based file-transfer just about works in just about enough cases to mean client developers have more important things to work on.

              And an example from the VOIP case is TINS, although I think there were other attempts, too.

              So we have to be both cautious – and careful – and yet fast, too. We don’t have the luxury of controlling the servers or the clients, either, so merely having Jingle-FT specified has not, yet, resulted in people using it.

              It’s pretty easy to get these things working if you’ve only the one implementation to worry about, too – there’s XMPP clients doing all the things you mention in their own, special, way. If MSN or AOL wanted to do this, they have only one client, which they write, so it’s pretty simple. Luckily we don’t have only one server, or only one client – we’ve got a vibrant market with many actively developed XMPP products, open-source and not – we need to find some way of taking advantage of this to push adoption and development of the XEPs.

    • Cédric 21:07 le 2009-09-11 Permalien | Réponse

      Salut,

      Je me permet, le tout étant, si les XEPS sont abouties, c’est au minimum pour reprendre les fonctionnalités qui existent déjà sur des clients propriétaires, comme l’audio et la video par exemple

      Par ailleurs, le problème est qu’on voit pas forcément les vraies avantages qu’elles apporteraient en terme de fonctionnalités par rapport à la conccurence, en terme d’ergonomie, ou des formats, je pense que c’est sûrement le cas, mais j’avoue que c’est pas encore vraiment très évident à voir.

      Et enfin au vu des contributeurs qui participent à l’élobarations des XEPS, depuis que je suis sur jabber, je ne vois pas leur nombre augmenter, peut être que ca permetterait de faire avancer les choses déjà à ce niveau.

  • nyco 10:23 le 2009-08-19 Permalien  

    Jingle décollerait ? 

    On dirait bien que certains événements s’enchaînent ces temps-ci. Mais ne nous emballons pas, ne serait-ce que la loi des séries, ou un vrai mouvement de fonds ?

    Passons en revue ces événements :

    Comme Pidgin se repose sur la bibliothèque libpurple, réutilisée entre autre par Adium, le client libre et multi-protocole pour Mac OS X, va-t-on voir arriver Jingle voix et vidéo dans Adium les prochains mois ?

    Je sais qu’il existe quelques branches Jingle dans certains projets XMPP/Jabber, va-t-on les voir sortir de l’oeuf dans les prochaines mois ?

    Quoiqu’il en soit, il faudra s’impliquer dans les tests.

    Ensuite, que va-t-il se passer ? Vous avez de la visibilité ?

     
    • Misc 12:10 le 2009-08-19 Permalien | Réponse

      Ensuite, ce qu’il va se passer, la même chose qu’avant.
      Je m’attends pas à une révolution parce que je peut voir quelqu’un en lui parlant. L’effet de masse va continuer à jouer pour les messageries fermés, les gens vont trouver d’autres excuses valables ou non pour passer à Jabber ou pas.

      Et je continuerais à ne pas me servir de ma webcam car j’aimerais pas plus ça :)

      • nyco 12:25 le 2009-08-19 Permalien | Réponse

        Exact.

        C’est effectivement un argument fallacieux : non, les utilisateurs potentiels de Jabber/XMPP ne passent pas à Jabber/XMPP à cause du manque de voix et vidéo, mais c’est ce qu’ils prétendent.

        Et effectivement la voix et vidéo dans les logiciels de présence et de chat sont très peu utilisés.

        • Plop 13:46 le 2009-08-19 Permalien | Réponse

          Désolé de te contredire, mais ce que j’observe dans mon entourage représentatif de mon entourage :-)

          MSN est beacoup utilisé par les grand-parents. C’est à dire les grands parents éloignés de leurs petits enfants. Ce qui les intéresse, c’est de voir et entendre les têtes blondes.

          C’est d’ailleurs la seule utilisation d’un IM pour ces gens là. et donc, pour moi aussi :-)

          • nyco 13:48 le 2009-08-19 Permalien | Réponse

            Oui, mais eux (les grand-parents), ils ont pas dit qu’ils allaient migrer à Jabber/XMPP quand il y aurait voix et vidéo…

            • Plop 13:51 le 2009-08-19 Permalien | Réponse

              non, mais dès que jabber sera près, je les fais migrer de force. j’ai une bonne monnaie d’échange :-)

  • nyco 22:33 le 2009-08-05 Permalien  

    Juick.com : réseau social temps-réel XMPP 

    Juick.com (http://juick.com/) est un réseau social temps-réel. Il possède son avec une interface web bien entendu, mais surtout il est quasiment complètement basé sur XMPP.

    Les identifiants sont basés sur votre adresse Jabber (Jabber ID ou JID), à partir de votre client Jabber, vous pouvez envoyer des microblog-posts et commenter en temps-réel. Jusque là, tout comme Laconi.ca (et son installation la plus populaire Identi.ca).

    Il fonctionne comme de nombreux services Jabber, avec un bot : un conversation avec celui-ci permet de lui envoyer des commandes.

    Mais là où ça va plus loin, le service récupère tout un ensemble de données issues de votre compte XMPP :

    • Avatar
    • vCard ou carte de viste
    • User Tune, la musique que vous écoutez
    • User Location, votre géolocalisation
    • User Mood, votre {mauvaise|bonne|} humeur
    • Vous pouvez encore envoyer des photos par transfert de fichiers (mais attention, seulement IBB, que l’on va nommer l’ancienne méthode) update : on me souffle dans l’oreillette que ça fonctionne aussi sur SOCKS5 – UPDATE de l’update : euh, vi, ça marche

    Autres fonctionnalités à ne pas louper :

    • tout ou presque se manœuvre à partir de votre client Jabber
    • white list et black list
    • login par Jabber/XMPP : tapez LOGIN, il vous envoie un lien et vous voilà authentifié sur le web
    • tags
    • mise en forme par notation wiki : ** pour gras, // pour italique, __ pour souligné
    • message persos
    • absence
    • pas de limite artificielle et inutile à 140 caractères

    C’est Anton Ugnich, un ukrainien, qui a tout développé, en Perl et C++.

    Voilà enfin le réseau social basé sur Jabber qu’on attendait tous, il s’appelle Juick.

    Je n’aurais qu’un jugement sévère à son égard, l’interface web est un peu trop dépouillée à mon goût, ce qui le fait ressembler à du micrblogging…

    Mais en réalité, Juick est bien plus que cela. Allez faire un tour dans les Setting et dans l’aide (que vous prendrez le soin de faire traduire par un gentil bot).

    Rejoignez moi sur Juick : http://juick.com/Nyco/

     
    • Michaël 08:57 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Merci pour cette superbe découverte, je suis déjà fan ! :)
      C’est souple à utiliser, pas d’inscription ou de logiciel supplémentaire à installer sur ma machine.

    • nyco 11:56 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

    • Nickko 12:47 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Vraiment génial par contre je galère un peu pour le faire fonctionner et l’aide en anglais est bien moins fournis qu’en Russe :-(

    • Michaël 14:50 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Notez qu’il existe un utilisateur nommé @twitter qui permet de faire la passerelle vers Twitter. Ils ont pensé à tout.

    • Nickko 14:55 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Oui, je vois ça. même le statut gmail est repris automatiquement. C’est une des choses les plus appréciables (mais à double tranchant), l’automatisation des actions les plus courantes.

    • idoric 20:01 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      > « pas de limite artificielle et inutile à 140 caractères »

      Voilà un point sur lequel je ne suis pas d’accord : la limite oblige à s’exprimer en peu de mots, quitte à mettre une simple accroche et à renvoyer sur un lien. C’est cette contrainte qui fait du µblogging un flux de signaux (et non pas d’informations) aussi efficace. Après, rien n’oblige un site à ne faire que du µblogging, soit, mais qu’en respectant cette contrainte on se retrouve dans un flux particulier me paraît une avancée essentielle.

      > « Notez qu’il existe un utilisateur nommé @twitter qui permet de faire la passerelle vers Twitter. »

      Je suis en train de voir s’il y a la même chose pour identi.ca mais je ne trouve pas. J’ai mal cherché ?

    • Cédric 20:21 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Cool,

      M’enfin, je devais être vraiment seul :D
      http://juick.com/cdubouloz/

      J’ai jamais vu réllement de trucs passés en anglais, ou même en fraincais…

      Par ailleurs j’ai l’impression que je recois plus de news via le bot, si qqu’un peut me confirmer que ca marche? :)

    • Cédric 21:38 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Au passage ca aura été bien de préciser qu’il s’agissait d’un réseau social pour les russes avant tout ;)

    • Nickko 21:45 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      chez moi ça marche toujours le bot.
      Pour ce qui est du pays, nous sommes repérés :

      *frenchmen *juick Список известных мне жуйко-французов
      The list of the Frenchmen that I know:
      @Michael64
      @barmic
      @Nyco
      @alphazo
      @sonny
      @Nickko
      #214742 from home/miranda, 7 hours ago; 58 replies
      *juick *french Да, второго француза зовут @sonny

      The name of the second frenchman is @sonny
      #214078 from home/miranda, 20 hours ago; 1 reply

    • Colar 22:03 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      On me dit sur identi.ca que juick ne serait pas libre. Quelqu’un pourrait confirmer ou infirmer la chose ?

      Perso ça ne me tracasse pas trop, le service étant chouette, mais s’il est libre c’est vrai que c’est un petit plus :)

    • Nickko 22:10 le 2009-08-06 Permalien | Réponse

      Tu parles du réseau ou du logiciel ?

      Parce que le logiciel, ça ne m’étonnerait pas qu’il ne soit pas libre sinon on aurait déjà vu le code ou un binaire à télécharger.

      Si tu parles du réseau, je pense que c’est hors de propos, il n’y a pas de licence sur un réseau. C’est comme identi.ca, le logiciel est libre, tout le monde peut créer son site de microblogging avec le même logiciel, c’est ce qu’a fait laconi.ca si j’ai bien compris.

      Mais après, le réseau en lui même libre ou pas… ça implique quoi, s’il est libre, on peut accéder à un dump de la DB ?

      • Colar 18:58 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

        Je parlais évidemment du logiciel. Et de fait, il n’est pas libre.

    • Chimrod 11:48 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

      En effet le concept est intéressant, mais je trouve que cela reste quand même fermé : On est obligé de s’inscrire si l’on veut poster des commentaires, on n’a pas d’informations sur l’usage qui peut être fait des données publiées ( photos… )

      Tout cela me donne envie de monter un système équivalent et libre ( ce qui ne doit pas être très compliqué à faire ) et sur décentralisé sur plusieurs serveurs.

      • nyco 11:50 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

        Une aternative libre ? C’est tout à fait possible et je t’y encourage… ;-)

      • idoric 15:19 le 2009-08-09 Permalien | Réponse

        On veut quoi en fait ? Un réseau social qui permet de s’identifier avec un id xmpp, de récupérer les données vcard et autres données PEP, d’être contrôlé à partir d’un client jabber…

        Laconica (*)(le logiciel derrière identi.ca) permet déjà via xmpp l’envoi et la réception de messages, et la gestion de quelques commandes (help, avatar, visible pour le moment). Il permet déjà l’identification par un service tiers, en l’occurrence openid, mais cela signifie que l’infrastructure est en place pour en rajouter un deuxième, comme xmpp. La limite des 140 caractères n’est qu’une limite configurable (par contre pour la mise en forme tout est à faire). Et surtout il est décentralisé via l’implémentation des spécifications ouvertes OpenMicroBlogging, et il est libre sous licence AGPL.

        Bref, je pose la question : qu’est-ce que je n’ai pas mis qui justifierait de repartir de zéro plutôt que d’enrichir laconica ?

        (*) http://fr.wikipedia.org/wiki/Laconica

        • nyco 20:20 le 2009-08-09 Permalien | Réponse

          La différence fondamentale : l’un est basé sur, l’autre utilise…

    • Nickko 12:14 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

      C’est une idée intéressante aussi, si tu veux de l’aide, je fais partie d’une association Ergolibre qui à pour vocation de travailler sur l’ergonomie des Logiciels Libres, si ça t’intéresse, nous pouvons t’apporter du support dans notre domaine.

      Quoi qu’il en soit je parlerais de ton idée à mes camarades.

      • nyco 12:16 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

        He bien, si ça intéresse du monde, on peut peut-être déjà commencer par écrire quelques spécifications ?…

    • Cédric 13:08 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

      Salut,

      Pourquoi chercher à faire une "alternative", suggérez leur d’ouvrir leur code, par exemple, ca mange pas de pain, et au moins c’est un marque de respect vis à vis de leur travail, ou de leur idée… ;)

      • nyco 13:09 le 2009-08-08 Permalien | Réponse

        Bof… c’est du C++ et Perl… les technos des années 90… muhahahaha… ;-)

  • nyco 14:43 le 2009-06-11 Permalien  

    Les spécifications Jingle sont publiées 

    Après une longue période d’attente pour certains et de travail pour d’autres , la XSF a publié les spécifications Jingle en version 1.0 (statut ‘Draft’).

    Longue attente, car Google avait publié les spécifications de son Jingle-voix en fin 2005, en même temps sa bibliothèque libre libjingle. Rappelons que le Jingle-voix de l’époque est présent dans Google Talk, l’application ‘lourde’, pas web, ni Flash, qui s’installe sur un bureau Windows. Ce qui explique une si longue attente, c’est le travail soigné apporté à la généralisation des spécifications (vidéo, fichiers, ICE), leurs implémentations, le feedback pour maturer les spécifications. Rappelons encore que Jingle est ‘très’ (tout est relatif) attendu, et qu’il est critique d’écrire quelque chose de bien chiadé. Tout cela prend énormément de temps. Un standard ouvert nécessite beaucoup d’attention et de mise au point.

    Désolé pour les traductions manquantes, mais je n’ai pas trop le temps, voir le travail de Maclag sur le wiki de JabberFr. Merci Maclag ! ;-) Les mises en forme sont de ma main, ainsi que les commentaires.

    Voici les spécifications en question :

    • XEP-0166: Jingle
      This specification defines an XMPP protocol extension for initiating and managing peer-to-peer media sessions between two XMPP entities in a way that is interoperable with existing Internet standards. The protocol provides a pluggable model that enables the core session management semantics (compatible with SIP) to be used for a wide variety of application types (e.g., voice chat, video chat, file transfer) and with a wide variety of transport methods (e.g., TCP, UDP, ICE, application-specific transports).
      Il s’agit de la base du ‘protocole Jingle’, permettant un certain nombre d’applications, comme la voix, la vidéo et le transfert de fichiers pour ne citer que les plus évidentes. Pour bien repréciser le contexte, Jingle n’est qu’un protocole d’initialisation de sessions multimédia, qui n’a pas pour but de réinventer la roue (ou l’eau chaude, c’est selon), mais d’utiliser les avantages de XMPP pour apporter le multimédia sur XMPP et/ou d’amener les utilisateurs de XMPP vers le monde SIP (et/ou l’inverse).
    • XEP-0167: Jingle RTP Sessions
      This specification defines a Jingle application type for negotiating one or more sessions that use the Real-time Transport Protocol (RTP) to exchange media such as voice or video. The application type includes a straightforward mapping to Session Description Protocol (SDP) for interworking with SIP media endpoints.
      Là, on a affaire à RTP et UDP, je ne vais pas entrer dans le détail, c’est du protocole réseau de bas niveau.
    • XEP-0176: Jingle ICE-UDP Transport Method
      This specification defines a Jingle transport method that results in sending media data using raw datagram associations via the User Datagram Protocol (UDP). This transport method is negotiated via the Interactive Connectivity Establishment (ICE) methodology, which provides robust NAT traversal for media traffic.
      Ici, c’est pour passer les NAT à peu près proprement, de manière standard ouvert. ICE est utilisé également par SIP.
    • XEP-0177: Jingle Raw UDP Transport Method
      This specification defines a Jingle transport method that results in sending media data using raw datagram associations via the User Datagram Protocol (UDP). This simple transport method does not provide NAT traversal, and the ICE-UDP transport method should be used if NAT traversal is required.
      On est ici dans un contexte sans NAT, donc beaucoup plus facile, disons plutôt moins difficile.

    Il existe également d’autres spécifications encore expérimentales, mais avancées, très probablement Draft après un certain temps d’implémentation et feedback :

    • XEP-0181: Jingle DTMF
      This specification defines an XML format for encapsulating Dual Tone Multi-Frequency (DTMF) events in informational messages sent within the context of Jingle audio sessions, e.g. to be used in the context of Interactive Voice Response (IVR) systems. Note well that this format is not to be used in the context of RTP sessions, where native RTP methods are to be used instead.
      Pour passer les sons d’un clavier numérique vers les serveurs interactifs (votre répondeur par exemple).
    • XEP-0234: Jingle File Transfer
      This specification defines a Jingle application type for transferring files between two entities. The protocol provides a modular framework that enables the exchange of information about the file to be transferred as well as the negotiation of parameters such as the transport to be used.
      Avec cette méthode de transfert de fichiers, on espère se passer des (futures) anciennes méthodes, qui posent toutes un problème dans un contexte particulier. Je vous laisse lire l’intro de cette spec pour mieux comprendre.

    Nous avons également d’autres spécifications, encore peu avancées, on ne peut pas encore dire à ce stade ce qu’elles vont devenir à terme (annulées, remplacées par d’autres, etc.) :

    • XEP-0247: Jingle XML Streams
      This specification defines a Jingle application type for establishing direct or mediated XML streams between two entities over any streaming transport. This technology thus enables two entities to establish a trusted connection for end-to-end encryption or for bypassing server limits on large volumes of XMPP traffic.
      Utile dans de nombreux contexte : se passer du ou des deux serveurs interdmédiaire, une fois la session initialisée.
    • XEP-0251: Jingle Session Transfer
      This specification defines an extension to XMPP Jingle for transferring a session (such as a voice call) from one person to another.
      Pour ‘basculer’ un appel.
    • XEP-0260: Jingle SOCKS5 Bytestreams Transport Method
      This specification defines a Jingle transport method that results in sending data via the SOCKS5 Bytestreams (S5B) protocol defined in XEP-0065. Essentially this transport method reuses XEP-0065 semantics for sending the data and defines native Jingle methods for starting and ending an S5B session.
      Pour utiliser les proxies de type SOCKS5.
    • XEP-0261: Jingle In-Band Bytestreams Transport
      This specification defines a Jingle transport method that results in sending data via the In-Band Bytestreams (IBB) protocol defined in XEP-0047. Essentially this transport method reuses XEP-0047 semantics for sending the data and defines native Jingle methods for starting and ending an IBB session.
      Pour envoyer tout le flux multimédia dans une session XMPP, peu recommandable afin d’éviter une surcharge du ou des deux serveurs intermédiaires.
    • XEP-0262: Use of ZRTP in Jingle RTP Sessions
      This specification defines a Jingle application type for negotiating one or more sessions that use the Real-time Transport Protocol (RTP) to exchange media such as voice or video. The application type includes a straightforward mapping to Session Description Protocol (SDP) for interworking with SIP media endpoints.
      Pour chiffrer la VoIP.
    • XEP-0266: Codecs for Jingle RTP Sessions (de type ‘Informational‘)
      This document describes implementation considerations related to voice and video codecs for use in Jingle RTP sessions.
      J’y reviens en-dessous.
    • XEP-0269: Jingle Early Media
      This specification defines a Jingle application type for negotiating one or more sessions that use the Real-time Transport Protocol (RTP) to exchange media such as voice or video. The application type includes a straightforward mapping to Session Description Protocol (SDP) for interworking with SIP media endpoints.

    La XEP-0266: Codecs for Jingle RTP Sessions est très importante puisque les différents implémenteurs pourront utiliser les codecs qui leurs semblent les plus opportuns. C’est très ouvert : les éditeurs proprios pousseront leurs ‘solutions’ proprio. Côté audio, c’est Speex et G.711 qui sont poussés, et côté vidéo, c’est Theora, Dirac et H.264. Gageons que les implémentations les plus importantes ou qui auront le plus de succès utiliseront des codecs libres et sans brevets.

    Remarquons que SIP est beaucoup mentionné, preuve supplémentaire que XMPP ne réinvente pas SIP, mais cherche l’interopérabilité (j’en remet une couche, désolé).

    La publication de ces spécifications n’est pas une fin en soit. C’est juste un passage en version ‘stable’, comme un logiciel : ces spécifications contiennent sans aucun doute des bugs mineurs, qui vont être corrigées grâce au feedback des implémenteurs et utilisateurs.

    Il s’écoulera encore d’autres années de travail pour que ces spécifications passent dans le girons de l’IETF.

    Quoiqu’il en soit, plus rien ne peut retenir les implémenteurs désormais, excepté que le développement d’un logiciel multimédia est bien complexe qu’un client de chat.

     
    • vetetix 16:01 le 2009-06-11 Permalien | Réponse

      \o/
      Très bonne nouvelle que cette publication en version « stable ». Les projets qui attendaient une stabilisation pour commencer à implémenter sérieusement Jingle vont pouvoir se lancer.

    • StevenLeRoux 01:09 le 2009-06-12 Permalien | Réponse

      Enfin ! les clients vont l’implémenter, les entreprises vont déployer de nouveaux services l’utilisant…
      Et ç

    • Scullder 13:28 le 2009-06-13 Permalien | Réponse

      Merci pour l’info ! Espérons que toutes ces améliorations arriveront dans nos clients bientôt. :)

    • Tuxicoman 09:52 le 2009-06-14 Permalien | Réponse

      Empathy sera peut être le premier client à supporter la voip/vidéo/transfert de fichier avec Jingle et donc sans problème de NAT ?

    • Nÿco 11:16 le 2009-06-14 Permalien | Réponse

      Le raccourcis « Jingle donc NAT » est un peu rapide. Il s’agit de ICE qui traverse (presque tous) les NAT. ICE est aussi utilisé dans SIP (et détourné, une fois n’est pas coutume dans MSN/WLM).

  • nyco 14:43 le 2009-04-25 Permalien  

    XMPP: The Definitive Guide 

    J’ai acheté le bouquin « XMPP: The Definitive Guide » en version PDF, sans DRM, à 31,99 $  (je n’ai pas fait la conversion en euros). Il est également disponible à 39,99 $ en version papier (pré-commande à ce jour), ou bien en version papier + électronique à 51,99 $.

    Ce bouquin a été écrit par des pointures du monde XMPP :

    • Peter Saint-Andre, directeur exécutif et membre du conseil technique de la XSF et (co-)auteur de nombreuses XEP ;
    • Kevin Smith, membre du conseil technique de la XSF et ancien chef du projet Psi (pendant 4 ans et demi) ;
    • Remko Tronçon, développeur Psi, contributeur de projets liés à XMPP  et auteur de quelques XEP.

    Comme d’habitude chez O’Reilly, la couverture affiche un animal qui sort de nulle part, il s’agit là d’un chevrotain (ne m’en demandez pas plus…).

    XMPP: The Definitive Guide

    XMPP: The Definitive Guide

    Très synthétique et facile à lire (il fait tout de même 310 pages), il y a toujours un peu d’humour au fil de l’eau et un résumé à chaque chapitre. Il touche à tout ou presque, il couvre la plupart des fonctionnalités de Jabber et des XEP d’un point de vue fonctionnel, de la présence et du chat à Jingle, en passant par PubSub, et aussi les formulaires, les commandes, et l’échange de fichiers. Il est très utile aussi bien d’un point de vue d’un utilisateur qui veut en savoir plus (et qui ne lit pas forcément le XML), qu’un développeur pour bien comprendre l’architecture, le fonctionnement de base et les fonctionnalités avancées. Il conviendra même à un prof, chercheur ou manager, ou encore un architecte.

    Au chapitre des reproches, je mettrais les copies d’écrans qui sont en noir et blanc et… sous Mac OS X. De même bien qu’il soit bien fournit en exemples de XML, il manque là encore de la colorisation syntaxique pour améliorer la lecture.

    Voici le sommaire :

    • Preface
    • An Overview of XMPP
      • Chapter 1Introduction
      • Chapter 2Basics of XMPP
    • The XMPP Toolkit
      • Chapter 3Presence
      • Chapter 4Instant Messaging
      • Chapter 5Discovering the World
      • Chapter 6Data Forms
      • Chapter 7Multi-Party Interactions
      • Chapter 8Publish/Subscribe
      • Chapter 9Jingle: Jabber Does Multimedia
      • Chapter 10Sending Binary Data
      • Chapter 11Remote Commands
      • Chapter 12Connection Methods and Security
    • Putting It All Together
      • Chapter 13Design Decisions
      • Chapter 14Building an XMPP Application
    • Appendixes
      • A Guide to XMPP Specifications
      • Popular Servers, Clients, and Libraries
      • Further Practical Considerations

    Et ça se termine sur les parties Glossary, Bibliography, Index,  About the authors et Colophon. Voici la présentation officielle et le sommaire détaillé.

    Je zoomerais rapidement sur le chapitre 14 : « Building an XMPP Application ». En effet, ce chapitre couvre la réalisation d’une application de microblogging, sous le nom de CheshiR, écrite en Python avec foultitudes d’exemples de code. Chaque partie (« sprint ») se découpe en analyse, design et code. Voici le détail des parties :

    • The CheshiR XMPP IM Bot
    • Configuring the CheshiR XMPP IM Bot
    • Scaling the CheshiR XMPP Service Using a Server Component
    • Registering with the CheshiR Server Component
    • Extending the Server Component with Rosters
    • Future Sprints
    • A CheshiR Server Module or Dedicated Server?

    Au final, je conseille cet achat, non seulement car c’est un bon bouquin clair et suffisament exhausitf, mais aussi car ça vient de la communauté et qu’il faut soutenir ce type d’initiative.

    Go XMPP !

     
    • illovae 18:34 le 2009-04-25 Permalien | Réponse

      Ouah, le prix du pdf est le même prix que le bouquin papier 0o ?
      Y’aurai pas comme un problème là ?

    • Bristow 20:48 le 2009-04-25 Permalien | Réponse

      Anéfé, c’est cher pour un pdf.

      Une question me turlupine. Est-il possible, via pidgin et XMPP, d’envoyer un message sur le même compte mais avec une ressource différente ? (en gros, quand mes 2 pc sont allumés sur mon compte mais c’est ma femme sur un, puis-je lui envoyer un message sachant que je ne la vois pas dans ma liste de contacts ?)

      Merci d’avance

      • Ludovic G. 13:54 le 2009-04-27 Permalien | Réponse

        @Bristow:
        Sur le principe c’est possible, avec Pidgin je ne sais pas. Il faut chercher une option du genre "envoyer un message simple" et adresser le message au JID avec la resource derrière.
        Je sais qu’avec deux Gajim, cela fonctionne très bien (et en plus, on voit son autre connexion).

    • Cédric 22:55 le 2009-04-26 Permalien | Réponse

      Salut,

      La logique aurait été surtout de nous publier un bouquin sans à avoir dépenser plus de 30 euros pour une version électronique au même prix que celui de l’édition papier, et de le diffuser même sous license libre.

      C’est sûr à ce prix on peut parler de pointures, surtout si c’est pour s’acheter des armanis ou autres :D

    • nyco 14:59 le 2009-04-27 Permalien | Réponse

      @illovae oups, pas le même prix… article corrigé.

  • nyco 15:11 le 2009-04-20 Permalien  

    mv -i sun/xmpp* oracle/xmpp/ ? 

    Donc Oracle rachète Sun, le gros buzz du jour.

    La grosse question étant : que va-t-il advenir des produits opensource respectifs :

    • Sun : Java, MySQL, OpenOffice.org, VirtualBox, OpenSolaris, GlassFish, OpenSPARC, NetBeans, etc.
    • Oracle : BerkeleyDB, OCFS, InnoDB, etc.

    Un grosse question également est : que va-t-il adevnir des produits XMPP ?

    Ces deux produits ne sont que propriétaires et assez peu répandus à ma connaissance.

    Vont-ils être libérés ? Fusionnés ?

     
  • nyco 14:05 le 2009-03-10 Permalien  

    Zimpy ? XMPP ? Jabber ? IM ? MI ? 

    « Passe-moi un coup de fil », « Envoie-moi un e-mail » ou bien « Cherche/surfe sur le web » sont des expressions courantes de la vie quotidienne d’un utilisateur du téléphone et d’internet d’aujourd’hui. On dit un internaute en bon français moderne. En revanche, on ne dit pas « téléphonaute », on ne dit pas, c’est normal/logique.

    En effet, nul doute qu’il y a un seul réseau de téléphonie ouvert, public, unique et fédéré mondialement, qu’il soit filaire ou mobile, avec des opérateurs partout sur le globe. On appelle ça « téléphone ».

    Nul doute également que pour les messages et leurs pièces jointes il y a un seul réseau de messagerie ouvert, public, unique et fédéré mondialement, avec des fournisseurs présents sur tous les continents. On appelle ça « e-mail », ou mail (ou encore mèl, mais bon).

    Nul doute encore qu’il y a un seul système d’applications et de publication de documents avec liens hypertextes qui soit standard ouvert, public, unique et fédéré sur internet, avec des fournisseurs dans toutes les régions. On appelle ça « World Wide Web », ou web.

    Eh bien, sachez le cas échéant qu’il n’y a nul doute dans le domaine de la messagerie instantanée. Il y a un seul standard ouvert, public, unique et fédéré sur internet.

    Mais comment l’appelez-vous ?

    • Jabber ? Avec diverses prononciations dont « dja-beur» ou le bon vieux franchouillard « jjja-bère » (avec un vrai « j », pas « dj » à la angliche), ou le fameux mix « dja-bère »
    • XMPP ? Avec diverses prononciations dont « ix-ème-pépé » ou le tout nouveau « zimpy »
    • Chat ? Avec diverses prononciations dont « tchatte» ou « chatte »
    • Tout simplement « messagerie instantanée » ou sa version anglophne « instant messaging » ?
    • IM ? Avec diverses prononciations dont« i-ème » ou « aille-ème »
    • MI ? Là, une seul prononciation, « ème-i »
    • IMP ? Pour « Instant Messaging and Presence », avec « i-ème-pé » ou « aille-ème-pi »
    • D’autres usages ?

    Il est clair que l’usage de la messagerie instantanée est en forte croissance, et s’installe de manière durable, c’est donc en train d’entrer dans le langage courant, mais par quelle porte ?

     
    • lolovroom 22:07 le 2009-03-10 Permalien | Réponse

      Salut,

      Et juste pour préciser, il y aura aussi bientôt un nouveau standard en circulation sur les plateformes mobiles nottament : IMS avec MMIM. Le tout agrémenté de la norme RCS pour faire plaisir à nos opérateurs. Ce sont les normes mise en oeuvre par l’OMA (www.openmobilealliance.org).
      Donc sous peu, on va pouvoir dire adieu à nos SMS et enfin faire du chat.

      Mais oui comment l’appeler alors ?

    • Cédric 22:41 le 2009-03-10 Permalien | Réponse

      Enfin un billet humouristique, c’est quoi le prochain? les bonnes recettes avec Jabber :D

    • Ludovic G. 23:12 le 2009-03-10 Permalien | Réponse

      "le tout nouveau Zimpy" ?
      une petite source siouplait ?
      (je vois pas comment quelqu’un peut prononcer Zimpy en voyant XMPP)

    • Cédric 23:46 le 2009-03-10 Permalien | Réponse

      Ludovic, rien de plus facile, une bonne soirée arrosée entre amis, et tu prononces xmpp "Zimpy".. bonjour les bulles :D

    • nyco 12:52 le 2009-03-11 Permalien | Réponse

      @lolovroom : dire adieu à la manne financière des SMS, c’est un peu prématuré. Cela dit, les opérateurs et fournisseurs de mobiles s’orientent vers XMPP.

      @Ludovic G.
      http://mail.jabber.org/pipermail/jdev/2009-March/028900.html

      At FOSDEM someone walked up to the table and said to me "so what is
      zimpy?" (pronouncing XMPP as "zimpy").

    • Xavier 23:03 le 2009-03-11 Permalien | Réponse

      J’aime bien zimpy, c’est chic et sexy. Sinon le bon vieux et bien lourd jabeurreuh me plait aussi :)

    • davux 19:50 le 2009-04-01 Permalien | Réponse

      Les gens autour de moi ils prononcent "aime est-ce haine".

  • nyco 18:39 le 2009-03-01 Permalien  

    De retour des 10 ans de Jabber 

    La journée de conférences, marquant l’anniversaire des 10 ans de Jabber, au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences, s’est bien déroulée. Nous avons eu quelque défections de dernière minute, c’est dommage, mais certaines pour d’heureux événement.

    Les conférences se sont succédées toute la journée :

    • Jehan Pagès, l’organisateur avec Parinux de l’événement, nous a introduit Jabber/XMPP ;
    • Je lui ai succédé sur le sujet « Historique, situation et perspectives », que j’ai posté sur SlideShare, le fichier OpenDocuemtn est disponible en téléchargement (ou visionnable au format Flash) ;
    • Laurent Lathieyre d’Ubikod a présenté l’application mobile BuddyMob, qui intègre du chat, du microblogging et de la géolocalisation, le tout sur Android, avec la bibliothèque libre Smack et le serveur XMPP libre ejabberd côté serveur ;
    • Jan Torben Heuer est venu de Munster pour nous présenter son projet de réseau social respectant la vie privée, basé sur XMPP et OpenPGP, Diki du Pace Project ;
    • Kael nous a présenté son (ro)bot, présentant la météo via les avatar de la carte de visite, de la recherche et programmation d’enregistrement d’émissions de télévision via Freebox et VLC, via découverte de services et commandes ad-hoc, énorme !

    Il y avait beaucoup d’auditeurs techniques et libristes dans la salle, tout le monde a été très attentif et motivé, de bonne question posées aux conférenciers. Merci beaucoup Jehan !

    À refaire !

     
    • Cédric 19:30 le 2009-03-01 Permalien | Réponse

      J’ai plus qu’à attendre 10 ans :D

    • Ludovic G. 23:27 le 2009-03-03 Permalien | Réponse

      Moi je ne compte pas attendre 10 ans pour me bouger et faire d’autres évènements cette année dans le cadre des 10 ans de Jabber.
      Je n’ai pas pu participer pour cause d’heureux évènement comme dirait Nÿco, mais je compte bien me rattraper (avec les autres défections par exemple).

      Et merci Nÿco pour ce feedback ;)

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 507 autres abonnés