La frontière de l’impossible

Tiennou s'est lancé dans une quête du Graal : expliquer en quoi Jabber et les standards ouverts dans le domaine de la messagerie instantanée et de la présence sont tout simplement impératifs au monde entier pour son interopérabilité.

D'abord il explique à ses amis pourquoi il n'utilise pas MSN mais Jabber et, devant l'incompréhension, détaille son choix avec des explications pour l'utilisateur avancé.

Bravo pour cette synthèse Tiennou, elle est très complète et simplement expliquée, mais… il y a un « mais » :

  • Tristan Nitot n'arrive pas depuis des années à faire comprendre à tous l'impérativité des standards ouverts dans le domaine du web
  • Thierry Stoehr n'arrive pas non plus à faire comprendre à tous l'impérativité des standards ouverts dans tous les autres domaines

Pourtant, ce n'est pas faute pour ces deux-là d'avoir de la voix dans les communautés auxquelles ils appartiennent, d'autant plus qu'ils sont toujours présents lors des manifestations les plus importantes dans leur domaine respectif.

C'est pour celà qu'il nous appartient à tous d'expliquer, simplement et de manière concise, l'impérativité des standards et format ouverts et normalisés. Il convient de le faire constamment, en toute honnêteté et impartialité. C'est avec des myriades de petites gouttes qu'on peut faire des rivières, des lacs et des océans.

Rappelons l'importance de cette mission au regard de la fragmentation et le cloisonnement extrême dont souffre la messagerie instantanée ainsi que la voix sur IP actuellement, niveau qui – à ma connaissance – n'a jamais été atteint par aucun autre domaine.