Mises à jour de mai, 2006 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • nyco 17:56 le 2006-05-31 Permalien  

    Carte Jabber/Jabber map 

    http://www.frappr.com/jabber

    Jabber_map

    GNU + Linux + Firefox

     
  • nyco 16:43 le 2006-05-31 Permalien  

    Psi users map 

    I've just created a Psi users map on Frappr :

     
  • nyco 16:42 le 2006-05-31 Permalien  

    Carte des utilisateurs de Psi 

    Complètement inutile, donc absolument indispensable, j'ai créé une carte des utilisateurs de Psi.

     
  • nyco 14:57 le 2006-05-30 Permalien  

    « Promouvoir le choix et l’innovation sur Internet » 

    Ça vous dit quelquechose « promouvoir le choix et l’innovation sur Internet » ? C'est la mission que s'est donné la Mozilla Foundation. Et elle y arrivé d'une élégante manière :

    D'une Mozilla Suite à tout faire (brouteur, mail, IRC, éditeur HTML), la Mozilla Foundation est passée à une logique produit avec Firefox : un brouteur simple, sexy, complet, léger, moderne, extensible, open source, respectueux des standards et multi-plateforme.

    Idem pour le produit Thunderbird, mais dont le succès moindre s'explique en partie par la multitude de services en mode web (Caramail, LaPoste.net, Yahoo! Mail, Hotmail, GMail pour ne citer qu'eux). Ce qui n'enlève en rien les très grandes qualités de Thunderbird.

    Pour accompagner cette montée en puissance de Firefox, aussi bien en terme technique et fonctionnel qu'en terme de user-base et de communauté de développeurs, la MoFo et sa communauté ont mis en place une marque Firefox(R), un site de promotion par et pour les utilisateurs, un site de vidéos amateures de promotion, un site de news, un site de documentation pour développeurs, un wiki et une planète (j'en oublie).

    Il y a eu également la fameuse page de pub dans le NY Times auto-financée par les utilisateurs qui a tant fait couler d'encre, et puis la campagne de marketing viral vidéo funnyfox.org.

    Dans d'autres sphères, depuis 2001, il y a 5 ans (une éternité en informatique), Internet Explorer 6.0 est apparu avec la sortie de Windows XP. Microsoft n'a pas fait évolué son navigateur IE 6.0 en dissolvant son équipe de développement, pour cause de victoire haut la main de la première guerre des navigateurs et éradication quasi-totale de la concurrence (Netscape), avec 95 à 98 % de parts de marché.

    Puis Firefox est arrivé… a grignotté des « parts de marché »… et Microsoft a reconstitué une équipe de développement en 2005 ayant pour but de livrer un IE 7.0 en 20062007.

    Mission accomplie, la Mozilla Foundation a rétabli « le choix et l’innovation sur Internet ». À suivre…

    Nous – le monde entier – avons besoin d'un « Firefox de la messagerie instantanée ». Nous avons besoin de « promouvoir le choix et l’innovation » dans le domaine des messageries instantanées. Nous réussiront à « promouvoir le choix et l’innovation » par les respect des standards ouverts. Tout autre système de messagerie instantanée promeut la segmentation, l'isolation et la captivité sur Internet.

    Certains diront que c'est trop tôt pour promouvoir Jabber, il sera temps quand on aura un produit complet et avec des killer-features.

    La mission sera difficile car le contexte n'est pas le même : Firefox est arrivé dans le creux de la vague avec des innovations : le respect des standards, les onglets, les extensions, un look sexy, entre autre.

    Jabber arrive, pas complètement mature, avec la voix à rattraper, dans une déferlente de services de VoIP et une segmentation extrême de la messagerie instantanée… et des innovations trop peu visibles ou trop peu évidentes, par exemple son interopérabilité avec les vieilles messageries instantanées proprio par le biais de transports (passerelles). Il nous faut donc développer des innovations et les promouvoir.

    Pour y réussir, a-t-on besoin de la même infrastruture que Mozilla ? Nous avons déjà un wiki (et un autre), une planète (et une autre), un site de news, une forge. A-t-on besoin d'un SpreadJabber et d'un JabberFlicks ? La Mozilla Foundation peut-elle et/ou doit-elle prendre en charge le développement d'un client Jabber sous forme de « produit » qui devienne le « Firefox de la messagerie instantanée » ?

     
    • beber 18:44 le 2006-05-30 Permalien | Réponse

      Sympa l’article, mais je voudrais ajouter un mais :
      Mozilla est clairement au bon moment et était le meilleur produit en terme de performance, de simplicité de look, portable etc (enfin tout est dit dans l’article). Or depuis ce succès franc, on voit bien vers quelle clientèle ce produit est destinée : Windows. Les performances sous Windows sont très bonne alors que sous Linux par exemple, c’est l’horreur. Alors que (nostalgie) au début de Firefox, sous Linux, c’était une véritable bombe, alors qu’il fallait opérer à une installation complexec sous Windows (version 0.7). Mais au fur et a mesure, c’est devenu une grosse boite noire orienté Windows (leak, lenteur, crash). Et c’est le cas pour Firefox mais également pour tous les produit provenant de la Mozilla Foundation (Thunderbird, Firefox, Sunbird, etc).

      Par contre, oui c’est vrai, il serait bien que cette communauté participe a la création d’un client Jabber. Mais je doute au final de la pérénité lors de l’utilisation (pour les utilisateurs de systèmes différent de Windows).

      Pourquoi ne pas simplement réunir tous les différentes communauté des développeurs de clients Jabber (avec par exemple une communauté Qt, Gtk, Kde, …) pour synthéser le meilleur de tous, travaillé en commun pour un même produit, ou plusieurs produit phare. Et non plus X clients. Comme aujourd’hui pour les browser, il en existe peu, mais après le rendu en meilleur.

      Est-ce que la Jabber Foundatation ne devrait pas etre le moteur d’une telle ivonation.

      Ici, je parlait du libre bien sur, je ne regarde, ni n’occupe pas des autres (enfin je les évite comme la peste)

      A mon avis :

      • "a-t-on besoin de la même infrastruture que Mozilla" : Pourquoi pas, et je suis plutot pour.
      • "La Mozilla Foundation peut-elle et/ou doit-elle prendre en charge le développement d’un client Jabber" : La, je dit non.

      IMO


      Beber
      IM : beber@jabber.fr

    • AM 07:24 le 2006-05-31 Permalien | Réponse

      Bonjour,

      J’ai une réponse à la question : "Mais pourquoi tant de librairies et de clients Jabber ?". Personnellement impliqué dans le développement d’un client Jabber, je me suis demandé si cela valait le coup de réinventer la roue. Et oui, je le pense.

      Il existe deux excellents moteurs de rendu libres : Gecko et KHTML. Ce qu’ils ont implémenté est énorme, vraiment : c’est très complet. Recréer un nouveau moteur de rendu à coté similaire serait une tache extrèmement longue et difficile, d’autant plus que ces moteurs sont portés par des entreprises qui payent des développeurs à temps plein pour les améliorer (Mozilla Foundation, des distributions Linux, etc.)

      Actuellement, dans le monde Jabber, il n’existe pas de librairies qui écrasent les autres. Certaines sont justes plus avancées que d’autres. Celles qui survivront seront celles soutenues par les meilleurs développeurs, et les plus disponibles.

      Il existe d’autres différences avec le monde du moteur de rendu des navigateurs. Déjà, la conformance aux standards à 100%, je veux bien, mais ce n’est pas possible actuellement, vu le nombre de JEP qui sont au status "Brouillon" ou "Experimental". Ensuite, dans le monde de Mozilla, l’immense partie des fonctionnalités se trouve du coté du client. Sous Jabber, si le serveur n’implémente pas le JEP PubSub, c’est déjà mal parti. Et je crois me rappeler que jabberd1.4, toujours très utilisé (par exemple sur le serveur de l’APINC), ne supporte pas PubSub.


      AM
      xmpp://am@im.apinc.org

  • nyco 10:40 le 2006-05-30 Permalien  

    Liste des « trucs obligatoires » pour un client Jabber grand public d’aujourd’hui (et de demain) 

    Outre sa compatibilité sans concessions avec le standard XMPP (RFC 3920, 3921, 3922, 3923), le client de messagerie instantanée Jabber d'aujourd'hui doit avoir au moins ceci avant de devenir le « Firefox de la messagerie instantanée » :

    • standard ouvert, à 100% XMPP
    • installation/désinstallation facile
    • inscription/configuration facile
    • libre/opensource
    • multiplateforme Linux, Mac OS X, Windows
    • smileys
    • avatars
    • thèmes de fenêtres de discussion
    • transfert de fichier
    • la voix Jingle, le plus rapidement possible
    • sans publicité
    • sécurisé

    Rappelons qu'il existe trois JEP détaillant les ensembles de JEP à implémenter dans les logiciels pour atteindre le niveau « basique », « intermédiaire » ou « étendu ». Il s'agit d'une vision plus technique et standard :

    JEP-0073: Basic IM Protocol Suite
    Specification Requirement Level
    RFC 3920: XMPP Core REQUIRED
    RFC 3921: XMPP IM REQUIRED
    JEP-0078: Non-SASL Authentication REQUIRED
    JEP-0086: Error Condition Mappings REQUIRED for servers; RECOMMENDED for clients
    JEP-0030: Service Discovery REQUIRED
    JEP-0077: In-Band Registration REQUIRED for servers; RECOMMENDED for clients
    JEP-0117: Intermediate IM Protocol Suite
    Specification Requirement Level
    JEP-0073: Basic IM Protocol Suite REQUIRED
    Multi-User Chat REQUIRED
    XHTML-IM REQUIRED
    File Transfer REQUIRED
    Entity Capabilities REQUIRED
    JEP-0119: Extended Presence Protocol Suite
    Specification Requirement Level
    JEP-0073: Basic IM Protocol Suite REQUIRED (prerequisite)
    JEP-0163: Personal Eventing via Pubsub REQUIRED (prerequisite)
    User Geolocation REQUIRED
    User Physical Location REQUIRED
    User Activity REQUIRED
    User Mood REQUIRED
    User Avatar REQUIRED
     
    • sddf 14:39 le 2006-05-30 Permalien | Réponse

      Pour Coccinella:

      standard ouvert, à 100% XMPP – oui mais il y a probablement des erreurs
      installation/désinstallation facile – oui
      inscription/configuration facile – oui
      libre/opensource – oui
      multiplateforme Linux, Mac OS X, Windows – oui
      smileys – oui
      avatars – oui
      thèmes de fenêtres de discussion – Il y a des thèmes mais pas pour les fenêtres de discussion
      transfert de fichier – oui + nouveau dans cvs: le protocol de transfert de Psi
      la voix Jingle, le plus rapidement possible – voir cvs
      sans publicité – oui
      sécurisé – SASL, TLS et SSL

    • Thesa 15:23 le 2006-05-30 Permalien | Réponse

      J’ajouterai une interface claire et simple (un peut-être genre Google Talk).

    • bertrandperrier 15:50 le 2008-05-22 Permalien | Réponse

      Bonjour
      comment on fait pour avoir, la voix et/ou la vidéo par webcam ?
      je vois qu’il existe les paquets libjinglebase libjinglep2p libjinglesessionxmllite libjinglexmpp
      mais avec quel logiciel ces paquets pourrai servir ?

  • nyco 08:08 le 2006-05-30 Permalien  

    Des screenshots, des screenshots ! 

    Je vois partout dans la blogosphère, des posts introductifs voire des petits tutoriels, tous très sympathiques au niveau tant du contenu que de leurs illustrations… Bravo à tous donc.

    Oui, mais le wiki de Jabber FR manque cruellement de ces mêmes illustrations à base de photos d'écran.

    Ceci est donc un appel à contribution pour l'illustration de toutes les pages consacrées aux clients Jabber sur le wiki de Jabber FR :

    • bien sûr, vous possédez déjà un compte sur le wiki de Jabber FR, identifiez-vous
    • identifiez les manques en termes de cas d'utilisation,
    • réalisez vos propres photos d'écran de ces mêmes scénarios,
    • pensez bien à anonymiser vos contacts avec l'outil "doigt" de GIMP
    • envoyez votre image sur le wiki, au format PNG de préférence
    • insérez-la dans la bonne page en éditant le texte comme ceci : [[Image:Mon_image.png|left]]

    Merci à tous.

     
  • nyco 14:33 le 2006-05-29 Permalien  

    Trop de clients Jabber… pas assez d’applications 

    C'est reconnu à demi-mot, il y a actuellement trop de clients Jabber. Tout le monde s'y perd, a fortiori les nouveaux arrivants, levant ainsi la barrière d'entrée du monde Jabber.
    Voici donc une présélection généralement admise :

    • Adium
    • Gaim
    • Gajim
    • Google Talk
    • Kopete
    • Psi
    • iChat

    Il existe d'ailleurs des tutoriels (incomplets) pour chacun d'eux.

    Je me demande s'il ne faut pas ajouter à cette liste Miranda IM, WengoPhone et Gizmo Project.

    D'un autre côté, il n'existe quasiment aucune application qui sache gérer ou intègre des fonctionnalités Jabber :

    • forum qui envoie des notifications de réponses
    • blog qui envoie des notifications de commentaires
    • système de supervision qui envoie des messages d'alertes
    • création de compte grâce à un échange de messages par Jabber plutôt que par e-mail 

    Ce sont pourtant des fonctionnalités de base qui permettrait dans un premier temps de faire parler de Jabber et le faire accepter Jabber, et dans un second temps de généraliser son utilisation.

    Les vieilles messageries instantanées étaient là avant Jabber, l'intégration de l'IM dans les applications est peut-être une bataille du premier arrivé que l'on peut peut-être remporter…

     
    • slubman 18:10 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      Je pense qu’a cette liste il faut vraiement ajouter Pandion (pour windows) ;)

    • Tiennou 18:52 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      Je ne pense pas qu’il y ait trop de clients Jabber mais il manque certainement UN client Jabber phare qui puisse susciter l’engouement d’une communauté suffisamment large, à l’image d’un Firefox pour le web.

    • TorF 18:53 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      En tant que nouveau arrivant (hier !), j’ai eu un peu de mal à utiliser jabber, m’inscrire, trouver un client, l’utiliser correctement etc., même si http://www.jabberfr.org/ contient plein d’explications intéressantes.
      Heureusement j’étais convaincu du bien fondé de l’utilisation de jabber par rapport à une messagerie "classique", et j’ai perserveré. Tous les nouveaux ne doivent pas être dans le même cas, un nombre non négligeable abonne peut-être en cours de route.

      Pour en revenir au sujet, c’est vrai que le choix du clients est compliqué. Des fonctionnalités qui, bien que surement très importantes, passent un peu au dessus de la tête d’un novice comme moi. Clients jabber, clients multi-protocoles, clients liés à un service, pfiiuuu, vous voulez faire fuir les débutants ? :o)
      J’ai testé jabber avec gaim sans succès. Puis avec Gossip qui plantait régulierement. J’ai finalement opté pour Psi qui fonctionne bien.
      J’imagine que c’est un peu le pifometre qui joue pour le débutant. On prend un client au hasard. S’il est bon on trouve jabber trop cool. Si par malchance on utilise un mauvais client avec lequel on n’arrive à rien, alors jabber ce sera de la daube pour lui (et un "client" perdu).

      C’est difficile de convraincre du monde en disant jabber c’est super mieux que le reste, alors que des la 1ere étape (choix logiciel, inscription) ca devient compliqué (beaucoup plus compliqué que de rester sur une messagerie genre MSN qui marche déjà, et où ya déjà tous ses amis d’inscrits, si vous voyez ce que je veux dire).

      Peut-être que pour les nouveaux il faudrait les orienter vers un unique client simple, plutôt joli, facile à installer, et surtout bien ergonomique : 1 clic pour s’inscrire au début, et facile à utiliser. Il n’y aurait qu’un seul tutorial à écrire pour intégrer les débutants au monde jabber. Une fois qu’ils auraient pris un peu leurs marques, ils pourront faire leur propre choix de client, de serveur et tout le reste par eux même.

      Bon je sais, rien de plus énervant que le YAPLUK. Je voulais surtout donner mon avis de débutant dans le monde jabber.

    • Thesa 19:10 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      Je ne pense pas que la multitude clients jabber soit un inconvénient (de même pour les distribs linux, on entend ça de plus en plus souvent). Je crois juste, comme ça a été dit, qu’il faudrait un client "pour débuter" (plus que firefox, je comparerai à linux, aux distributions comme mandriva (il y a quelques temps) ou ubuntu maintenant).

      Sinon, pour mes ex-contacts msn, j’ai rédigé quelques tutos pour débuter avec 3 clients (Psi, Gtalk, LinQ), présentés sur cette page : http://filyb.info/dotclear/index.php/2006/05/26/292-jabber-comment-me-parler-librement J’ose espérer que cela peut les aider à débuter facilement avec Jabber…

    • AM 21:39 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      Flyspray est un bugtracker qui sait envoyer des notifications par Jabber : http://flyspray.rocks.cc/

      Par ailleurs, il existe une librairie Jabber pour PHP qui pourrait etre utilisable dans des blogs, forums, etc.

    • sddf 08:55 le 2006-05-30 Permalien | Réponse

      "création de compte grâce à un échange de messages par Jabber plutôt que par e-mail"

      Voir Coccinella:
      http://hem.fyristorg.com/matben/images/inbox.png
      http://hem.fyristorg.com/matben/images/newmsg.png

    • nyco 09:48 le 2006-05-30 Permalien | Réponse

      Les outils utilisés par l’équipe de Psi sont généralement « Jabber-aware ». Ainsi, Flyspray, le bug tracker et Unclassified Newsboard, le forum, envoient des notifications de changements :
      http://newsboard.unclassified.de/

    • Utilisateur Miranda IM 13:23 le 2006-12-13 Permalien | Réponse

      Je pense que le premier pas indispensable est de faire connaître les clients multi-messageries comme Miranda. C’est ce qui peut inciter de nouveaux utilisateurs à découvrir Jabber parallèlement à d’autres protocoles (MSN Messenger pour ne point le nommer). Le plus important est dans le mot "parallèlement" car qui accepterait de perdre ses contacts MSN ?

  • nyco 11:54 le 2006-05-29 Permalien  

    La frontière de l’impossible 

    Tiennou s'est lancé dans une quête du Graal : expliquer en quoi Jabber et les standards ouverts dans le domaine de la messagerie instantanée et de la présence sont tout simplement impératifs au monde entier pour son interopérabilité.

    D'abord il explique à ses amis pourquoi il n'utilise pas MSN mais Jabber et, devant l'incompréhension, détaille son choix avec des explications pour l'utilisateur avancé.

    Bravo pour cette synthèse Tiennou, elle est très complète et simplement expliquée, mais… il y a un « mais » :

    • Tristan Nitot n'arrive pas depuis des années à faire comprendre à tous l'impérativité des standards ouverts dans le domaine du web
    • Thierry Stoehr n'arrive pas non plus à faire comprendre à tous l'impérativité des standards ouverts dans tous les autres domaines

    Pourtant, ce n'est pas faute pour ces deux-là d'avoir de la voix dans les communautés auxquelles ils appartiennent, d'autant plus qu'ils sont toujours présents lors des manifestations les plus importantes dans leur domaine respectif.

    C'est pour celà qu'il nous appartient à tous d'expliquer, simplement et de manière concise, l'impérativité des standards et format ouverts et normalisés. Il convient de le faire constamment, en toute honnêteté et impartialité. C'est avec des myriades de petites gouttes qu'on peut faire des rivières, des lacs et des océans.

    Rappelons l'importance de cette mission au regard de la fragmentation et le cloisonnement extrême dont souffre la messagerie instantanée ainsi que la voix sur IP actuellement, niveau qui – à ma connaissance – n'a jamais été atteint par aucun autre domaine.

     
    • Tiennou 18:47 le 2006-05-29 Permalien | Réponse

      "le cloisonnement extrême dont souffre la messagerie instantanée ainsi que la voix sur IP actuellement, niveau qui – à ma connaissance – n’a jamais été atteint par aucun autre domaine."

      À ses débuts, le mail n’était pas mieux que la messagerie instantanée aujourd’hui.

  • nyco 15:37 le 2006-05-26 Permalien  

    Visions pour Jabber 

    Dans un de mes posts sur le forum de JabberFr.org, je raconte, du point de vue d'un geek/nerd, mes tests très sommaires et fais part de mes reflexions sur les clients Jabber sous Windows (oui, je l'ai dit, très sommaire, je n'ai pas eu le temps de tester les clients Linux et Mac OS X).

    Je considère suite à ces tests, notammant après avoir utilisé l'excellent mais malheureusement défunt Gush, que les actuels clients d'IM (par extension maintenant de VoIP) sont pour moi la future-ancienne façon de concevoir un client d'IM/VoIP.

    Du fait de l'intégration de l'archivage de messages, je m'imaginais un logiciel à l'interface d'un client e-mail. Dans ce cas, pourquoi ne pas intégrer Jabber/XMPP dans un PIM comme Kontact, Evolution ou Lightning ? La gestion de contacts serait donc centralisée et l'IM/VoIP pourrait bénéficier également de l'historisation et la recherche du PIM. Mais celà devenait trop complexe à gérer au niveau IHM, du fait de la nature intrinsèquement différente de la messagerie traditionnelle, instantanée et de la voix, comme on le voit dans la suite du fil de discussion du forum.

    L'alternative d'un logiciel à tout faire est d'éclater toutes les fonctions utilisateur (les parties IHM) et d'enfouir le client (la partie technique) dans le bureau. Après avoir lu un peu, je vois bien évidemment comme tout le monde son intégration comme fonctionnalité de base du bureau : tout plein de trucs dans les boutonsd, barres, fonds d'écrans et autres fenêtres système, et des clics droits partout, y compris dans les applications qui n'ont rien à voir a priori comme la bureautique.

    Robert Quattlebaum explique sa vision technique d'un démon tournant sur le poste. Ce démon est client Jabber. Les applications (IM, VoIP, whiteboard, etc.) font appel à ce démon. Ainsi, pas besoin de multiplier le paysage déjà surchargé de clients Jabber, on concentre les efforts des différentes communautés de développeurs sur le travail applicatif et l'IHM, ou sur la partie enfouie (API) pour les plus sioux.

    Le démon client Jabber au mileu d'applications de bureau, copyright Robert Quattlebaum

    Jean-Louis Seguineau juge l'idée intéressante, mais souligne que ce n'est que déplacer le développement de l'espace client vers l'espace application. Il ajoute que les API enfouies dans les plateformes pour les éditeurs tiers sont le vrai nerf de la guerre.

    Quoiqu'il en soit, Ubuntu/Kubuntu et Freedesktop travaillent sur l'idée : leur but est de fournir une plateforme basée sur D-Bus qui unifie toute forme de communication en temps-réel, incluant la messagerie instantanée, l'IRC, la voix et la visioconférence, en fournissant une interface simple aux applications clientes leur permettant de rapidement d'utiliser des communications temps-réel sur totu type de protocole supporté.

    Pour l'instant, ce sont des visions du futur de Jabber, le travail étant en cours. Nous verrons ce qu'il adviendra…

    En tout cas la vision d'un bureau intégrant à part entière Jabber comme un acquis par défaut est une bonne chose, d'une part car la messagerie instantanée et la VoIP deviennent omniprésents et d'autre part car le morcellement et la fragmentation extrême dont souffre ce domaine n'ont d'équivalent dans aucun autre domaine.

     
    • Sir Mespompes 08:27 le 2006-05-27 Permalien | Réponse

      L’idée de présenter un client jabber comme un client email n’est, comme tu le dis, pas bonne. Les plus anciens jabberistes se rappelleront d’ailleurs que le premier client jabber, WinJab, ancètre d’Exodus, était sous cette forme. C’était d’une laideur/ergonomie repoussante.
      Pour moi aussi la séparation core/GUI des clients jabber est la voie à suivre, d’ailleurs on peut remarquer que l’équipe qui développe Gaim souhaite en faire de meme avec son client. Ca permettrait de concentrer les efforts sur un core commun et de permettre son utilisation depuis des interfaces en GTK, Qt, ou meme console, et aux développeurs de ces dernières de se concentrer dessus et d’avancer plus vite. Ca permettrait en fait meme à n’importe quelle application d’utiliser le reseau jabber sans avoir à intégrer elle-meme la gestion de ce protocol.
      C’est d’ailleurs la philosophie d’Unix que de batir des applications en utilisant des briques logicielles, où tout doit etre réutilisable. Comme cdrecord qui est utilisé par des dizaines d’interfaces graphiques de gravure de cd.
      Mais sous Windows où la tendance a toujours été de grosses applications à tout faire, j’ai peur que cette vision ai du mal à s’imposer un jour.

  • nyco 13:02 le 2006-05-26 Permalien  

    Comment « vendre » Jabber à votre boss pour votre boîte 

    Sur Jive Talks, le blog officiel de Jive Software, entreprise à l'origine de l'excellent serveur Jabber libre Wildfire (écrit en Java), Dave Hersh publie une lettre-type contenant point par point les arguments pour le déploiement de la messagerie instantanée d'entreprise dans votre organisation : « How to sell EIM to the powers that be ».

    Il est preneur pour tout retour sur la façon dont ça a fonctionné. 

    C'est peut-être aussi un bon angle d'attaque pour la contribution au Référentiel Général d’Interopérabilité.

     
c
Composer un nouvel article
j
Article suivant / Commentaire suivant
k
Article précédent / Commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
Show/Hide comments
t
Go to top
l
Go to login
h
Show/Hide help
shift + esc
Annuler
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 507 followers